skip to Main Content
Créés Pour La Communauté

Créés pour la communauté

[par Kees van Velzen]

Vivre ensemble, c’est important… et c’est à moi qu’on demande d’écrire quelque chose à ce sujet. Moi, Kees van Velzen, le seul fils d’un couple qui souhaitait une grande famille, né au bout d’onze longues années de mariage. Que pourrait bien raconter un enfant unique sur l’importance du groupe, de la communauté ?

Après ma conversion, j’ai découvert avec émerveillement que j’avais rejoint, du jour au lendemain, la plus grande famille au monde : mes frères et sœurs se comptaient par millions. Où que j’aille sur la terre, ils sont là. Partout où Jésus est reconnu comme le Seigneur, je suis à la maison. Certes, vivre dans la famille de Dieu n’est pas de tout repos, mais je ne pourrais plus faire sans.

La communauté, un terme récurrent dans la Bible. De toute évidence, nous avons été créés pour vivre en communauté. D’innombrables exemples me viennent à l’esprit pour illustrer ce propos. Prenons par exemple ces passages qui comparent l’Eglise de Jésus à un corps. Nous avons besoin les uns des autres ! Ou encore Jésus qui, dans sa prière sacerdotale, désire ardemment l’unité. Je voudrais néanmoins m’arrêter sur Proverbes 30:24-28, sur la sagesse des petits animaux.

Pourquoi le Tout-Puissant a-t-il jugé nécessaire d’utiliser Agur, fils de Jaké, pour parler des fourmis et des sauterelles ? Que pourrais-je vous raconter de sensé sur le QI de ces petites bêtes ? Et bien ce qui est écrit littéralement : qu’elles sont particulièrement sages. C’est tellement évident pour Dieu qu’il les cite en exemple. Pour dépasser leurs faiblesses et terrasser nombre d’ennemis plus grands qu’elles, elles travaillent ensemble ! Les fourmis obéissent à un système incroyable qui dépasse les performances d’un ordinateur : elles planifient à long terme, préparent leur logement et leur nourriture et se donnent à fond. Les biologistes ne tarissent pas d’éloges sur ce système fantastique qui permet aux fourmis de détecter l’odeur des aliments et de les ramener à la fourmilière. Elles transportent parfois des charges qui pèsent plusieurs fois leurs poids. Ce n’est pas pour rien que Salomon écrit : « Va vers la fourmi, paresseux ! Observe son comportement et deviens sage. » (Pr. 6:6) Et puis, les sauterelles. Elles n’ont pas de roi, mais sortent toutes en bon ordre. Pas de roi, quelle leçon ! Une sauterelle toute seule n’a rien d’impressionnant, mais c’est une autre histoire lorsqu’elles travaillent ensemble ! Elles peuvent littéralement faire tomber des royaumes.

Mais attendez…

Nous avons un Roi et son nom est Jésus. En nous mettant à son service, en œuvrant ensemble et en marchant à sa suite, nous aussi pouvons faire tomber des « royaumes » afin de voir s’étendre Son Royaume !

Back To Top