skip to Main Content
CHEMINEMENT

CHEMINEMENT

[par Eric Zander]

Nous les emmenons à partir d’où ils sont arrivés dans leur cheminement propre,
vers la porte et le chemin nouveau qui les attend.

Pour décrire qui Il est et pourquoi Il est venu, Jésus a choisi plusieurs images. Dans ses fameux « je suis », Il s’identifie à une porte, du pain, la lumière, un berger, un cep, un chemin, … Mais il y a une image que ses disciples ont choisi de garder pour identifier l’héritage de leur maître, pour marquer le mouvement que Jésus avait initié : le chemin (ou la voie).

C’est « ceux qui appartiennent à la Voie » que Paul va arrêter à Damas (Act. 9:2; 22:4). C’est « la Voie » que Priscille et Aquilas enseignent à Apollos (Act. 18), que les Juifs méprisent et qui chamboule tout à Ephèse (Act. 19). Paul le résume bien dans sa défense devant le gouverneur Félix : « Je sers le Dieu de mes ancêtres suivant la Voie qu’ils qualifient de secte. » (Act. 24:14).

Parce que le disciple est essentiellement un suiveur de Jésus sur le chemin de la vie. Il a choisi de quitter le chemin facile qui mène à la perdition pour emprunter le chemin étroit et difficile qui conduit à la vie (Mat. 7:13-14).

Jésus nous rappelle que tous les hommes et femmes autour de nous cheminent sur cette Highway to Hell (« l’autoroute vers l’enfer »). Ils ne sont pas « nulle part » : ils avancent, ils cherchent un sens, un espoir, l’épanouissement, l’amour, la paix, … même s’ils se trompent de route. Et Dieu les attire à Lui en proposant sur leur chemin des bifurcations pour atteindre la porte étroite vers la vie. Bien souvent, c’est nous, ses enfants, qu’Il place aux carrefours de leur vie pour leur indiquer la voie. Mais pas avec un message standardisé qu’on leur balance uniformément, ou en leur expliquant combien ils se sont fourvoyés. Nous les emmenons à partir d’où ils sont arrivés dans leur cheminement propre, vers la porte et le chemin nouveau qui les attend.

Et cette porte étroite n’est que le commencement d’un chemin long et difficile, mais avec Jésus à nos côtés. Nous devons nous rappeler que chaque disciple chemine avec Jésus, chacun à son rythme, un pas après l’autre, Dieu poursuivant l’œuvre qu’Il a commencée en chacun de nous, jusqu’au bout de la route quand nous Le verrons. Mais d’ici là, nous cheminons, chacun de notre côté mais aussi ensemble, en famille, nous aidant mutuellement à grandir (à avancer) dans la foi (1 Thes. 5:11).

Novices ou marcheurs de longue date, essoufflés de la vie ou endurants, nous voulons emmener les uns et les autres pour cheminer ensemble sur la Voie de Jésus.

Back To Top