skip to Main Content
Brèves – Décembre 2017

Brèves – décembre 2017

Hoogstraten autonome

Après 25 ans de ministère à Hoogstraten, Corneel et Lia Crezee passent le relais à trois anciens et le poste rejoint les plus de 31 églises de la dénomination flamande VEG. En ce qui concerne leur avenir, Corneel et Lia répondent : « Le texte de notre mariage en Jérémie 17:7-8 qui dit que l’on peut porter du fruit même dans la sécheresse est depuis toujours le fil rouge de notre vie. Nous voulons continuer de bâtir son Royaume en Belgique. »

Nouveaux calendriers… et plus encore

Les calendriers 2018 sont arrivés ! N’hésitez pas à contacter nos libraires pour passer commande de ce formidable outil de diffusion de l’Evangile. Pour vos cadeaux de fin d’année, pensez LBL ou HGB : un large choix de Bibles, de livres pour petits et grands, de belles aquarelles ou de jolies tasses avec versets bibliques vous attend dans nos librairies de Bruxelles, Courtrai, Gand, Genk, Liège et Louvain. Toutes les infos pratiques sont sur www.hetgoedeboek.be et www.lebonlivre.be

Expressé, état des lieux…

Les travaux de rénovation vont bon train pour créer ce lieu propice à répandre le parfum de Christ, mais prendront plus de temps qu’annoncé. Le toit est à refaire complètement. Ce n’est pas plus mal, cela nous permet de poser les bons jalons, d’établir de bonnes relations avec les voisins, etc. Dans un sens, le ministère a déjà commencé. Veuillez prier pour les finances nécessaires, pour des bénévoles capables et disponibles, et pour que Dieu envoie un missionnaire à temps plein (ou presque).


Les Cools et Arlon, une histoire qui dure

Né à Anvers, André a trois ans lorsque sa famille migre vers la Wallonie. Au sein de l’Eglise évangélique de Mouscron, il apprendra à aimer Dieu et à vouloir le servir. A sept ans, il sait déjà qu’il deviendra pasteur. Au terme de son parcours scolaire, du service militaire et de quelques petits boulots, il part se former à l’Institut Biblique Belge à Bruxelles. A 25 ans, il réalise un stage pastoral à l’Eglise Evangélique de Quiévrain.

La grande aventure arlonaise commence le 1er septembre 1977. Dès son arrivée, il est intégré au comité d’évangélisation MEB à Bruxelles. L’assemblée est petite, âgée, triste. Elle n’a plus de pasteur attitré depuis 30 ans ; la frustration est palpable. C’est sans compter sur la détermination de son nouveau responsable qui sait que la foi transporte les montagnes. En 1979, André épouse Annie, membre d’une église indépendante de Mons. Dieu les comblera avec quatre enfants et six petits-enfants. Alors qu’André n’avait pas un sou en poche en débarquant dans les Ardennes, Dieu veillera et pourvoira à leurs besoins en tout temps.

En quarante ans de ministère à Arlon, beaucoup de choses ont pris forme. Tout d’abord, la construction d’un temple et sa reconnaissance, par arrêté royal, comme lieu de culte. L’assemblée réunit toutes les générations, des groupes de jeunes et d’enfants sont organisés, ainsi que des réunions de dames, une chorale, diverses études bibliques, dont un groupe qui se réunit tous les quinze jours à Bastogne depuis plus d’un quart de siècle. Les cultes sont traduits pour les sourds et les malentendants : un vif succès. Et puis, surtout, un travail continu dans l’intégration sociale arlonaise, l’ouverture vers l’autre, une attention soutenue pour le partage de l’Evangile par les médias, la radio, la télévision, la distribution de traités, … Bref, ils sont sur tous les fronts. L’église regarde vers l’avenir et désire continuer de se développer en gardant un très bon témoignage public tout en veillant à une absolue intégrité dans la proclamation de l’Evangile.

Depuis septembre 2003, André occupe également la place de pasteur titulaire au poste MEB de Saint-Mard, à vingt-cinq de kilomètres d’Arlon. Une petite assemblée persévérante qui se réunit les dimanches soirs et où la communion fraternelle est profonde.


Gembloux – Quand le ponctuel devient une nouvelle habitude

Fin août, le poste MEB gembloutois L’Autre Rive s’est associé à notre département enfance La Courte Echelle pour organiser une semaine d’évangélisation à l’attention des enfants de la ville. Et quand c’est le temps de Dieu, les portes s’ouvrent.

La communauté était prête physiquement et en prière ; certains ont même pris un jour ou deux de congé. Des jeunes des postes MEB d’Hannut et d’Herstal sont venus en renfort. Le quartier et les relations avec les autorités communales étaient prêts. L’équipe a pu louer une salle près de la plaine où avaient lieu les animations ; parents et enfants les ont accueillis enchantés ; les officiels ont apprécié l’initiative ; une trentaine d’enfants ont participé. Même la météo était prête, offrant la plus belle semaine de l’été.

Jésus, le héros secret, le plus grand, celui qui vient du ciel, s’est révélé aux petits curieux. Armé de son amour, il a pour mission de donner sa vie et remporte la victoire sur la mort. Les jeunes oreilles ont entendu parler de ses actes extraordinaires comme la mer qui s’ouvre ou les murs d’une ville qui s’écroulent et ont découvert les super-pouvoirs de la nature avec beaucoup de joie. Certains attendaient dès le matin l’équipe qui n’arrivait qu’en début d’après-midi. Le goûter de départ a réuni les parents et le bourgmestre qui avait répondu positivement à l’invitation.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. L’enthousiasme était tel que les participants ont réclamé d’autres éditions l’été prochain et pendant l’année. Pour répondre à cette requête, la communauté chrétienne L’Autre Rive s’est lancée dans un club mensuel le samedi après-midi depuis le mois de septembre. Cette initiative motive la communauté ; les gens s’investissent de tout leur cœur. Le top du top, c’est ce local public mis à disposition par la Commune, le tout gratuitement !

Back To Top